Archives 

"La mandragore dans tous ses états"

**Accès gratuit mais inscription (Nom / Prénom / adresse / contacts téléphonique et mail ).

Journée plantes sauvages

Téléchargements
PDF - 25.7 ko
Petite bibliographie

Conférence mythologique

MCP - Parthenay /// 21 mars 10 /// 16h00

de Jean Loïc Le Quellec

D’où viennent les traditions populaires ?
Quel crédit leur accorder ?
En quoi diffèrent-elles des traditions savantes ? 
Ne seraient-elles pas savantes à leur manière ? 
Pour répondre à ces questions, il paraît vain de vouloir en faire un tour d’horizon, ou de vouloir traiter des traditions en général, même en se limitant par exemple aux usages médicinaux des plantes.
Pour illustrer la démarche qui consiste à tirer le "fil" des traditions à partir d’un seul cas, c’est celui de la mandragore qui sera ici choisi.

Voici donc une plante qui fait l’objet de milliers d’article et de livres depuis des siècles, et à laquelle des bibliothèques entières ont été consacrées, si bien qu’il semble qu’il soit impossible de rien pouvoir en dire de nouveau.
Pourtant, si les rapports de la mandragore et du gibet sont bien connus, comme aussi ceux qu’elle entretient avec le chien, leur raison profonde échappe le plus souvent.
Encore plus élusifs sont ses rapports légendaires avec l’ivoire et l’éléphant… que l’on tentera d’élucider, et à l’origine desquels on tentera de remonter.

Jean-Loïc Le Quellec

Ethnologue, anthropologue, spécialiste de la préhistoire et de l’art rupestre saharien,

Né en 1951, Jean-Loïc est diplômé de l’Ecole pratique des hautes études (paléoécologie du quaternaire) et docteur en anthropologie, ethnologie et préhistoire.

Il est directeur de recherche au CNRS et chercheur à l’Institut français d’Afrique du Sud, à Johannesburg, puis au Centre d’études des mondes africains (CEMAf ).

Il a écrit de nombreux ouvrages sur l’art rupestre du Sahara. Fondateur de Traces, cabinet d’ethnologie-préhistoire, il effectue des missions d’expertises pour le compte de l’UNESCO ou de divers organismes. Il préside l’association des Amis de l’art rupestre saharien (AARS). Jean-Loïc Le Quellec a aussi écrit sur les traditions populaires de Vendée et du grand ouest.

Jean-Loïc Le Quellec
Centre d’études des Mondes africains (CEMAf)
UMR 8171/Université Paris 1/Université de Provence/EPHE
Honorary Fellow, School of Geography, Archaeology and Environmental Studies,
University of the Witwatersrand, Johannesburg 2050

 
Site réalisé et hébergé par Scène Service | Conception graphique : phaSme création graphique